Soumettre
Submit

Veuillez nous faire parvenir, dans un seul et même document en format Word, dans l’ordre suivant :

  1. votre traduction
  2. le texte source, accompagné de sa notice bibliographique
  3. les bios (max. 50 mots chaque) de l’auteur·trice et du·de la traducteur·trice
  4. la preuve que les droits de traduction ont été obtenus (capture d’écran, contrat signé et numérisé, etc.) et la preuve que les droits de reproduction pour le texte original ont été octroyés, le cas échéant

Les soumissions reçues sous forme de document PDF ne seront PAS évaluées. (Le texte source doit lui aussi nous parvenir en format Word à des fins de reproduction.)

Les soumissions doivent être acheminées à l’adresse suivante : soumissions.ellipse@gmail.com.

Critères d’évaluation et admissibilité d’une traduction

ellipse publie des traductions de textes littéraires exceptionnels et se garde le droit de rejeter les soumissions qui ne correspondent pas à ses standards littéraires. La qualité du texte de départ joue donc un rôle aussi fondamental que celui de la qualité de la traduction dans la sélection des soumissions.

À titre indicatif, les soumissions ne devraient pas dépasser :

  • 3000 mots pour la prose
  • 10 pages pour la poésie en vers
  • 5000 mots pour les essais créatifs
  • 2000 mots pour les critiques de traductions

La responsabilité d’obtenir les droits de traduction revient aux traducteurs·trices ; ellipse ne publiera pas de traduction pour laquelle une preuve écrite que les droits de traduction ont été accordés n’aura pas été fournie. (Voir la rubrique « Obtention des droits de traduction » ci-dessous pour plus de détails.)

ellipse accepte uniquement les soumissions qui lui parviennent dans le cadre d’un appel de textes. Aucune soumission libre ne sera considérée.

Obtention des droits de traduction

Pour des raisons juridiques, ellipse doit avoir la preuve que le détenteur des droits de traduction pour un texte que vous soumettez nous accorde les droits de traduction. Pour vous aider dans vos démarches, voici quelques conseils.

Qui contacter?

Il faut obtenir les droits de la personne qui les détient.

Dans le cas d’un texte publié par une maison d’édition, c’est souvent la maison d’édition qui détient les droits. Dans le cas d’un magazine ou d’une revue littéraire, les auteurs conservent souvent leurs droits de traduction.

Un conseil : choisissez un texte publié par un magazine littéraire ou une maison d’édition indépendante. Plus la maison d’édition est prestigieuse (par exemple, Gallimard ou Penguin Random House), plus les droits de traduction seront difficiles à obtenir et/ou coûteux.

Combien faut-il payer?

ellipse ne vous encourage en aucun cas à débourser de votre poche pour des droits de traduction. Si le détenteur des droits veut vous les vendre, nous vous recommandons de trouver un autre projet de traduction pour lequel vous obtiendrez les droits gratuitement. ellipse est une revue non lucrative et ses collaborateurs·trices ne devraient en aucun cas avoir à payer pour des droits de traduction. À noter également qu’ellipse ne déboursera aucun montant pour l’obtention de droits de traduction.

À quoi doit ressembler une preuve d’obtention des droits de traduction?

Sur la preuve doivent figurer sans faute : le nom du détenteur des droits, votre nom, le titre du texte qui fait l’objet des droits de traduction et ses informations de publication, la langue d’arrivée, et la mention de la publication dans ellipse.

Exemples :

J’accorde la permission de traduire [titre du texte, éditeur, année] de [nom de l’auteur] vers [langue d’arrivée] à [nom du traducteur] pour publication dans le magazine ellipse (format papier et en ligne).

Signé, [nom du détenteur]

Please send us, in only one Word document, and in the following order:

  1. Your translation
  2. The source text, with relevant bibliographical information
  3. Short bios (max. 50 words each) for the author(s) and the translator(s)
  4. Proof that the translation rights have been obtained (screenshot of an e-mail, signed contract, etc.) and, if applicable, proof that the reproduction rights for the source text have been granted

Submissions received in PDF formats will NOT be considered. (The source text must also be sent in a Word format for reproduction purposes.)

Submissions should be sent to the following address: soumissions.ellipse@gmail.com

Criteria for assessing a translation’s eligibility

ellipse publishes exceptional literary texts in translation, and reserves the right to reject submissions that do not meet its editorial and literary standards. Hence, the qualities of the source text plays as an important role as the qualities of the translation in the assessment of submissions.

Submissions should not exceed:

  • 3,000 words for prose texts
  • 10 pages for poetry in verse
  • 5,000 words for creative essays
  • 2,000 words for translation reviews

Obtaining the translation rights for a submission is the translator’s responsibility; ellipse will not published a translation for which a written proof that translation rights have been granted will not be provided. (See « How to obtain translation rights » below for more info.)

ellipse only accepts submissions related to its current call for submissions. No open submissions.

How to obtain translation rights

For legal reasons, ellipse must receive written proof that the translation rights holder has granted the translation rights for any given text it publishes in translation. Here is some advice to help you in that process.

Who to contact?

The rights should be granted by the person who owns them.

If the source text is published by a publishing house, the rights holder is often the publishing house. If the source text is published in a literary magazine, more often than not, authors hold the translation rights.

Some advice: for publication with ellipse, it is best to select a source text that has been published by a literary magazine or a small press. The more prestigious the publisher (for instance, Gallimard, or Penguin Random House), the more difficult (and expensive) it will be to obtain the translation rights.

How much should one pay for translation rights?

ellipse strongly discourages its potential contributors to disburse personal funds for translation rights. If the rights holder wants to sell the rights, for whatever amount, we recommend that you find another translation project for which you can obtain the rights for free. ellipse is a volunteer-run, not-for-profit magazine, and its contributors should not have to pay for translation rights. Please note that ellipse will not cover any expense related to translation rights.

What does a proof that translation rights have been granted look like?

Please send us a written proof that includes: the name(s) of the rights holder, the name(s) of the translator(s), the source text’s title and bibliographical information, the target language, and the publication in ellipse.

Examples:

I grant [name of translator] the right to translate [name of text, publisher, year of publication] by [author’s name] into [target language] for publication in ellipse, both in print and online.

Signed, [name of rights holder]